Beyond The World... ...Au delà du monde ! Carpe Diem, Hédoniste...
Beyond The World...                                                                     ...Au delà du monde !Carpe Diem, Hédoniste...

La petite histoire 3D

Ayant travaillé durant bien des années sur des planches à dessins à pantographe ou à bras tangentiel, je prenais un immense plaisir à dessiner des projets industriels.

A cette époque, la géométrie descriptive était d’usage.

C'est une branche de la géométrie qui définit les méthodes nécessaires à la résolution graphique des problèmes d'intersections et d'ombres entre volumes et surfaces définis de façon géométrique dans l'espace à trois dimensions.

La Conception Assistée par Ordinateur est apparue dans les années 80,

dans de grand bureaux d’études de l’industrie automobile, aéronautique, du bâtiment...ect...

Au fil des années, grâce à une informatique de plus en plus performante en terme de calcul, la C.A.O est devenue l’outil indispensable et remplaça les planches à dessins.

 

Une méthode de conception et de dessins des projets, radicalement différente !

Il existait deux façons de travailler un volume.

1- Le booléen (oui ou non / vrais ou faux) ajout de matière ou enlèvement de matière.

ex; un cube ou l’on y adjoint un cylindre (vrais) un cube ou l’on y perce un trou (faux)

 

2- Le surfacique, on tire une toile sur des éléments filaires (lignes) pour obtenir une forme. Une primitive sur une directrice...et ainsi de suite...pour obtenir une " peau ".

ex: une aile d’avion, un capot de voiture, ou la modélisation d’une forme humaine.

 

Avec cette méthode, nous obtenions des formes bien plus sophistiquées qu’avec la méthode précédente.

 

Les logiciels comme Euclid (Matra Datavison) ou Catia (Dassault système)

AutoCad (Autodesk), fonctionnaient sous UNIX et sur des ordinateurs qui leur étaient entièrement dédiés et par conséquent, très coûteux.

Les éléments mathématiques, que l’on appelait communément “ maquettes “ étaient repris par les machines à commandes numériques 3-4-5 axes qui réalisaient et contrôlaient les projets issues des bureaux d’études.

La Conception et Fabrication Assistées par Ordinateur. (CFAO)

Une évolution majeur sera la conception paramétrique. Il s'agit de définir une entité par des paramètres qui peuvent être modifiés facilement. De cette façon, on change aisément la définition de la pièce.

Pro/ENGINEER est à l'origine de la conception paramétrique et fonctionnelle ainsi que de l'associativité entre les modèles : Chaque opération (ou fonction) est définie par un comportement mécanique et des paramètres (longueurs, angles…) qui peuvent être modifiés facilement. En cas de modification de ces paramètres, la géométrie du modèle est automatiquement recalculée et tous les documents associées sont instantanément mis à jour : mises en plan, assemblages, outillages …

Quelle évolution depuis la planche à dessin !

Mais attention il vous faudra du temps pour maîtriser parfaitement ces systèmes.

Vous serez au Top quand vous serez capable, nom pas de modéliser une pièce, mais capable de gérer des systèmes entiers comme les grands assemblages.

 

Capable de rechercher dans un arborescence complexe la moindre pièce de détail d'en modifier si besoin est une ou plusieurs particularités géométriques, cotations, tolérances, matière...

 

Capable aussi de soustraire la moindre vis, rivet ou élément mécanique qui a été modélisé par une autre personne, de la modifier dans un cas mineur ou majeur ou de la remplacer par une autre et enfin, de l'intégrer parfaitement et sans risque d'exploser le tout qui serait très fâcheux pour la fabrication et l'intégration dans les ateliers. Le vrais Job, il est là !

 

La C.A.O est un outil formidable mais son utilisation reste réservé aux grands professionnels des Bureaux d'Études.

Avec une informatique grand publique en pleine évolution, (les années 90) des logiciels 3D sont apparus.

3D StudioMax, Rhino3D, Maya, Cinéma4D, Daz3D, Brice, Poser, Blender...la liste est longue à ce jour.

 

Les petits créateurs d’images 3D avaient enfin leurs joujoux pour se créer des mondes.

Je n’y ai pas échappé ! Quelle époque ! Combien d’heures de calcul pour une image 800x600.

Puis les petites vidéos….pour donner encore plus de sens à notre créativité.

C’était devenue une véritable drogue. Ah,  l’informatique esclave de nos délires.

Combien de temps ai-je pu passer à modéliser toutes sortes de choses et à essayer de leur donner vie ? Ces chères années 97-98-99...

Mais c’était sans compter sur bien d’autres spécialités que de créer des objets en 3D.

L’artistique !

Textures, éclairages, mise en scènes, mouvements,...comme les peintres en hyperréalismes, cela devient un art à part entière. Plus rien à voir avec la conception et la fabrication industrielle.

 

Quand à réaliser un film, même de 3 minutes, il faut toute une équipe de spécialistes pour arriver à donner un sens crédible à ce rêve que nous attendions tous !

 

Alors oui, je crois que nous pouvons admirer leur travail d’artiste.

(MB78)

Voir aussi Reconstitutions 3D

Phylosophie Intemporelle. Carpe Diem. Hédoniste.

Les musiques, les peintures, les photos, les vidéos, les commentaires... partageons pour le plaisir !

 

LES NEWS :

Villégiatures ...

Peintres divers peinture

Photographes photos

 

 

MAJ: 18/09/2017

350 000 Visites au 25/05/2017